eichi-yon et mushi

 

Bonjour !

 

La luxure, en voilà un titre ! C'était un des thèmes (on avait le choix entre "luxure" ou "en extérieur") du second concours auquel j'ai participé cet automne, organisé par une amie. Et je suis fière d'annoncer, que je l'ai gagné ! D'autant plus que la désignation du gagnant s'est faite par votes éliminatoires x3 Enfin bref ! Pour ce thème, j'ai vu une très bonne opportunité de travailler un peu mon décor (ce que je fais... jamais, en fait), j'ai donc sorti le stock de dentelle, mon éternel fond blanc, une chemise blanche pour un effet un peu plus flou et hop ! au boulot ;)

 

Voilà la photo avec laquelle j'ai participé (ce fut un choix difficile, d'ailleurs xD) :

~Luxure~

Les lumières sont éteintes, et la voilà aveugle. Elle est plongée dans un univers de chaleur, de formes, de toucher et d'odeurs. Elle ne voit rien, et pourtant il lui semble qu'Eichi-Yon ne lui est jamais apparu aussi clairement. Et elle l'aime, à la folie. Elle le dévore, le détruit, l'aspire. Et tandis que ses grandes mains la caressent doucement, elle ne voudrait qu'une chose : qu'il la détruise elle aussi, jusqu'au dernier fragment.

Le choix des poupées à utiliser était évident : Si il y a bien un de mes moucherons qui est coupable du péché de luxure, c'est Mushi ! Kohjirö aurait été un tout aussi bon candidat, mais sa façon d'appréhender la chose est différente et m'aurait moins inspirée pour le texte, et je n'ai pas de demoiselle avec qui il pourrait faire un beau duo (et puis, soyons honnête : un taeyang dont les bras se décrochent toutes les 30 secondes dans un décor qui tient à peine... c'est pas la meilleure des idées). Enfin bref ! Aux côtés de Mushi, ce n'est pas Elias, mais Schwarz, qui joue le rôle d'Eichi-Yon, peut-être pas de son plein gré :') Mon seul regret avec cette photo est que si certes, le noir et blanc est parfait pour un tel thème, on ne voit pas les différentes teintes de dentelles, du coup TT-TT

 

Mais il y avait quelques autres photos qui me plaisaient dans le lot, dont celle-ci :

~Abandon~

 Elle ferma les yeux. Elle ne se souvenait même pas du nom de celui dont les mains noueuses parcouraient ses hanches devenues osseuses. Son visage même n'avait pas trouvé de place dans sa mémoire. Seuls ses cheveux roux avaient retenu son attention. Roux, comme Lui. Mais ce n'était pas Lui. Lui qui n'était plus là. Elle avait trahi sa confiance, et Il était parti. Depuis combien de temps déjà ? Une semaine, ou deux, trois, ou des mois ? Elle était la cause de tout ça, elle le savait. Combien de temps avait-il fallu pour que ses poumons se teintent d'un noir de suie ; que ses bras se recouvrent d'arabesques qu'elle se dessinait au cutter ; et que l'encre sur sa poitrine, dans son cou, dans son dos scande un message défaitiste ? Elle ne buvait plus rien que l'alcool dont elle détestait tant le goût. Mais elle se sentait plus légère. Et elle sortait, tard le soir -ou tôt le matin ?- , à la recherche de celui qui Lui ressemblerait. Visage creux, peau pâle, cheveux longs, cheveux roux, yeux orangés, grandes mains, tatouages épars, piercing au sourcil, boucles d'oreilles, dos large, chemise rouge, pantalon noir. Le moindre détail suffisait, et elle avait son prince pour la soirée. Allez viens, viens avec moi. Ou c'est moi qui te suis ? Et elle ouvrait ses cuisses, et laissait se combler les désirs de son corps, pour oublier. Ou pour se souvenir ?


Mushi se réveilla en sursaut, haletante, et chercha avec empressement la silhouette d'Eichi-Yon dans le lit. Il était là, endormi. Elle poussa un profond soupir, essuya la larme qui avait perlé au coin de son oeil, et alla se chercher un verre d'eau.

 Là, la photo est l'exact opposé de la première. Elle décrit une situation à laquelle Mushi a échappé de justesse, d'ailleurs. Car si vous vous avez lu la prise de parole de ce cher Lyro, il y a quelques articles de cela, le fait que Mushi ait été "voir ailleurs" (ah, luxure, quand tu nous tiens...) et se soit faite gentiment dénoncer vous rappellera peut-être quelques souvenirs. Et donc, Eichi-Yon, en apprenant tout ça, était tout d'abord censé partir pendant plusieurs semaines, sans donner de nouvelles. Semaines pendant lesquelles Mushi aurait vécu une véritable descente aux enfers mentale. MAIS par chance, Mélou s'est montrée miséricordieuse envers mon petit scarabée et a modifié un peu le cours des évènements, ce qui fait que finalement, rien de tel n'est arrivé. Mais la petite l'a échappé belle !

Voilà tout ! Luxure heureuse ou malheureuse, faites votre choix~ xD

 

A la prochaine !

Bisous